Voilà une petite nouveauté sur mon blog ! Les playlists made in Buffette! Suite à ma story sur insta où je vous proposais l’idée de faire des playlists musicales, vous avez été nombreux à me dire que cela vous plairait bien ! Donc c’est parti voici la seconde playlist !

Playlist #2 

Pour cette seconde playlist, j’ai voulu opter sur des morceaux qui ont une histoire forte à mes yeux. Mes « madeleine de Proust » si je puis dire. Ces morceaux sont des déclencheurs d’un souvenir précis. Chacun d’entre eux évoque un moment de ma vie, une histoire, un contexte. C’est marrant parce que je me souviens de mon passé souvent grâce à la musique. Je sais que c’était à telle époque parce que cet album était sorti. Allez quelques anecdotes …

7 words de Deftones, ça me rappelle quand j’avais mon émission de radio à Carcassonne, avec mes acolytes. Le studio avait de grandes fenêtres, et cela donnait sur le square gambetta.  On voyait la circulation … Et chaque fois que je passais ce morceau, je me souviens de Yannick qui jumpait comme un malade. Je me marrais car je voyais les automobilistes les yeux écarquillés qui nous regardaient. AH AH AH ! On a eu du bol, y a jamais eu d’accident !

Angry Again Megadeth, pendant longtemps j’ai été une grosse fan de Megadeth. Le morceau Mary Jane est un de mes préférées. Et pour la petite anecdote je me souviens avoir eu un crush amoureux sur un gars au collège qui portrait des t-shirts de Megadeth ! Ah Ah ! J’ai choisi ce morceau car c’est la bande originale du Film Last Action Heroe. Je pense que ce film est juste culte pour l’époque. Y a plein d’autres morceaux sur cette BO qui sont bien cools.

Just a girl Pearl Jam, c’est mon premier big love qui m’a fait découvrir Pearl Jam. Je me souviens d’un CD – bootleg, un truc piraté, et y avait ce morceau just a girl en live. C’était une époque où je découvrais plein de trucs assez dingues. Et Pearl Jam restera un de mes groupes fétiches.

Mother Danzig,  pour la petite anecdote, je tafais dans une radio protestante. Le responsable, connaissait mes parents. Il savait que j’étais clean. Du coup il m’a donné carte blanche pour faire moi même mon émission de radio (j’avais 16 ans à peine). Le seul truc, il m’avait dit  » tu passes pas de trucs satanistes, ou genre « . Je me souviendrais toujours, ce jour où il passe dans les studios et sur ce morceau de Danzig me dit  » hey c’est carrément bon ça, je peux voir la jaquette? « .
En fait le livret ressemblait à ça, une jolie croix renversée AH AH AH ! Je ne me souviens plus ce que je lui ai dit sur le moment, mais j’ai réussi à m’en tirer !

Sweet Charity Mr Bungle, là c’est ce morceau mais y en a plein d’autres qui me font revivre ces souvenirs. J’avais quoi 23 ans – 25 ans, et j’étais de longue avec mon acolyte Shoupyx. Probablement une des plus belles personnes rencontrées dans ma vie. A la fois hyper humble, drôle et généreuse. Quand on allait avec sa Renault 5 rouge en concert, ou à la plage, elle chantait à sa façon les morceaux. C’était épique, et ça me faisait carrément méga rire. Nous étions des caricatures en mode Wayne’s world.

Les elles Miss Alzheimer, étudiante, je me suis retrouvée dans une phase de ma vie vraiment pas évidente. J’ai eu la chance de rencontrer Eloïse. Je crois que sans elle, je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui. Les Elles, je ne sais plus trop comment ça a commencé, mais on écoutait régulièrement cet album ensemble.

allez, je vais quand même pas vous raconter toute ma vie ah ah ! J’ai mis 78 morceaux (78 morceaux parce que je suis née en 1978). Evidemment, j’aurais pu en mettre tellement plus. J’ai essayé de faire cette playlist simplement avec les tripes sans trop réfléchir.

Voilààààààààààà ! Enjoy !