BOUM ! Petite interview de la drag queen Medusa Dickinson sur mon blog cette semaine. Je suis vraiment super contente de vous la présenter … Alors, vous allez peut être vous demander pourquoi une photographe comme moi vous parle d’elle ?
A) Parce qu’elle est trop méga badass picétou
B) Parce qu’elle est engagée et que nous avons toutes les deux beaucoup de combats similaires
C) Parce qu’elle a créé la maison du Boner et que je kiffe tout ce qui touche au #HappyPopsPowa
D) Parce que engager une performeuse pour un élèvement (mariage, soirée…), c’est quand même LA MEGA BONNE IDÉE
E) la A), la B), la C) et la D)
Je vous laisse deviner qu’elle est la réponse !

J’ai donc posé quelques questions à cette chère barbue. Et on a aussi fait quelques photos au Canyon Du diable. C’était tout simple, une séance juste pour s’amuser. J’ai -juste- adoré travailler avec elle. Vraiment. Elle est juste bluffante ! Hyper expressive, à la fois délicate et un charisme de ouf. J’ai trop hâte de retravailler avec elle sur un shoot plus poussé, car ce sera forcément une tuerie. 

 

MEDUSA DICKINSON – L’INTERVIEW PAR BUFFETTE

Pour celle et ceux qui ne connaissent pas ton personnage « Medusa Dickinson » comment le décrirais tu, quelles sont ses singularités ?

Tantôt la mère, tantôt la sainte et tantôt la putain, j’aime jouer sur tous les tableaux. Je suis une créature qui se veut tantôt douce, romantique, tantôt machiavélique et dramatique. Je m’imagine comme un personnage d’opéra Italien prêt à interpréter son grand rôle en montant sur scène ! J’aime incarner une certaine élégance que je peux détourner en prônant mes poils. J’aime être dramatique à en faire rire. J’aime les contrastes, montrer tout et son contraire. Medusa, c’est un personnage. Comme Barbie, mais Barbue ! Un jour je peux être une mère exemplaire, le lendemain je peux être cosmonautes ou encore dirigeante d’une secte ! C’est ça que j’aime dans le drag. La liberté d’être et d’incarnation qui l’on souhaite.

Qu’est-ce que tu aimes dans le fait de faire de la performance en drag ? Qu’est ce qui te fait vibrer ?

C’est bateau, mais je fais du Drag pour les gens. Pour faire rire et pleurer. En tant que Drag, je privilégie d’une place particulière. Je suis visible, et j’ai une voix. Il m’est donc plus facile de pouvoir diffuser des Messages. Des Messages d’amour, de revendication! Je suis une Drag militante, et j’ai à cœur, grâce à ma visibilité, de lutter contre l’homophobie, le racisme, la mysoginie, le validisme ! J’ai un sentiment d’accomplissement quand je me couche, d’avoir réussi à faire rire les gens tout en ayant passé des messages de luttes, d’espoir, d’amour et de joie ! J’aime diffuser du Boner !

Tes inspirations sont de ce que j’ai cru comprendre assez hétéroclites puisque tu évoques l’opéra avec La Callas comme des icônes comme Monroe ou Dietrich. Qu’est-ce que tu puises dans ces références ?

Comme je te disais, j’aime m’inspirer de chaque femmes. Medusa est une femme avec plusieurs visages, car j’aime incarner la Femme sous toutes ses coutures ! Tantôt je m’inspire des Divas Italiennes de l’Opéra, tantôt de la poissonnière du quartier, la jeune fille ou l’aînée. J’aime jouer des contrastes. Je puise mon inspiration dans chaque femme, car je veux que chaque femme puisse se reconnaître en Medusa. J’aime célébrer les diversités, le caractère unique de chaque personne. Pour moi, chaque différence est une forme de beauté. J’aime casser mon élégance et ma féminité par des codes plus masculins. Je me fais une joie de rire des normes.

Côté drag, tu as des références que tu aimes particulièrement ? Que penses –tu de la vague « Ru paul » qui est en train de déferler sur la France ? Côté costumes, comment procèdes tu ? Tu créés tout toi-même ?

Je vais passer pour une romantique, et je le suis… Mais ma plus grande inspiration, c’est mon époux sur scène, le Drag King Robin des Doigts. Il me touche par sa sincérité, son discours militant, par son audace. Il n’y a pas un jour sans qu’il m’impressionne. Nous somme deux êtres très différents, si complémentaires, mais c’est une telle richesse de collaborer avec lui. Et pouvoir puiser dans son univers Drag King est une vraie force.

Il y a également Aquila Leek et Lagoon Azur. De jeunes Queens de la scène Montpelliéraine. Elles m’impressionnent d’énergie, d’inventivité. Elles savent faire rimer humour, finesse et intelligence. À mon sens c’est ça le drag. Pas faire 50 grands écarts à la Minute, mais faire vivre des émotions, partager des messages ! Alors oui, je te parle de la scène Montpelliéraine, dont je suis très fière, et qui est en pleine expansion.

Mais j’ai aussi des modèles internationaux Sasha Velour par exemple ! Qui prône l’acceptation, la différence. Sasha est l’une des gagnantes de l’émission RuPaul Drag Race, présentée par RuPaul. Je suis heureux que cette émission existe, elle permet de visibiliser l’art du drag. Mais il faut comprendre que ceci est un show télévisé. Le Drag dans la vraie vie c’est différent. On a moins de budget, des petites loges. On doit tout faire nous même. Se maquiller, coiffer nos perruques, préparer nos tenues, et parfois les coudre ! Je fabrique une grande partie de mes accessoires ! Et ensuite on doit répéter nos shows ! Le Drag est un véritable art pluridisciplinaire. C’est pour ça que j’encourage les gens à se rendre à de vrais Drag show, avec des Drag locaux/locales. Car c’est ça le véritable esprit du Drag!

Pour tes make up, tu gardes ta barbe, peut tu nous expliquer pourquoi tu as choisi cet élément esthétique en tant que drag ?

Je suis épuisé de ces pubs pour les régimes, l’épilation, pour ci pour ça ! Je suis poilue, je fais du 42, et je ne pense pas que cela puisse m’empêcher un instant d’être une Femme magnifique ! J’aime célébrer la diversité, j’aime glorifier tout ce qui nous rend si unique ! Ma barbe fait littéralement partie de moi ! Je ne conçois pas de l’enlever pour correspondre à un dictat de beauté. Je tiens à ce que les gens comprennent qu’ils sont magnifiques comme ils sont, car certains défauts peuvent être de bien belles qualités aux yeux des autres !

Ma barbe, et surtout ma moustache sont un élément Signature de mon look. Quand je suis triste, ma moustache sera droite, fine, dramatique, quand je suis heureux, elle sera ronde et folle ! J’aime jouer avec mon corps, avec mon ventre et mes poils pour incarner Medusa !

Demain, un couple te contacte, car ils vont se marier et aimeraient que tu sois là pour animer leur D-Day. Qu’est-ce que tu leur proposerais ?

J’aime être à l’écoute des gens. Écouter leur histoire, leurs rêves, leurs envies. Chaque mariage est différent, car les marié/e/s sont différents ! Je veux raconter une histoire avec eux, j’ai envie de rire et pleurer à leur côté ! C’est leur journée, c’est magique ! Et je serais là pour les accompagner !

Un mariage, pour moi, c’est pas juste une robe et un gâteau ! C’est une fête ! Où l’on danse et on s’amuse ! Alors je ferais rire avec mon humour, je ferais danser avec les lipsync de Madonna , je sécherais les larmes des jolis garçons et filles encore célibataires ! Il y a tant de belles possibilités pour accompagner chaque mariage ! Mais mon premier but serait d’être garant de l’amour et de la joie.

Tu as fondé avec le drag king Robin Des Doigts une Drag House, « La Maison du Boner » [Pour celles et ceux qui ne savent pas ce qu’est une Drag House : Les maisons dites « house » sont un système communautaire d’entraide, qui servent de familles alternatives et sont supposées offrir des espaces sécurisant « safe space».. Au sein de chaque maison, il y a des « mères » et « pères », qui conseillent et soutiennent des « enfants ». ] Tu pourrais nous en parler un peu ? J’ai cru comprendre que la vôtre avait une petite particularité ?

Et oui, je suis une femme Mariée ! J’ai épousé (pour de faux) le Drag King Robin des Doigts ! Avec qui j’ai fondé la Maison du Boner en septembre 2018. Depuis nous avons deux beaux enfants. Et oui, nous symbolisons la famille parfaite pleine de Boner! On casse un peu les codes en reprenant et détournant justement ces dit-codes. Je suis un homme gay, épouse d’un homme qui est une femme lesbienne. On se joue d’une certaine ironie. On peut incarner un couple idéal à notre façon, on peut jouer les Parents modèles. Il y a très peu de House mixte, avec des Kings et des Queens !

Nous sommes, en France, le seul couple officiel de Drag Queen et King. Une forme d’amour s’est créé entre nous. Un lien fusionnel sur scène ! Le fait d’être une Queen et un King, nous permet d’aborder les choses de façon plus diverses. À la fois des sujets humoristiques, politique, comme l’homophobie, la mysoginie etc…

Mais ce que j’aime surtout avec Robin, c’est de pouvoir être une drag Queen heureuse et épanouie, d’avoir ce rôle de Drag Mother. J’aime l’histoire que nous avons créé. Tout est partie d’un union artistique, d’un mariage artistique duquel est né deux beaux enfants et de grands projets.

Quel serait le show de tes rêves ? Imagines tu as NO LIMIT de budget. Tu ferais quoi ?

Oh tu sais, je suis pas vraiment quelqu’un d’ostentatoire, j’aime les choses simples. Donc on va booker Versailles, on remplace toutes les peintures par ma tête, méga runway dans la galerie des glaces ! Une immense scène dans le jardin pour faire un énorme show ! Je veux la cour de Versailles mais version drag!

Après tout, tout le monde avait des perruques, du maquillage et des tenues fabuleuses à l’époque ! Et lors de cette soirée, je me ferais un mariage Royal avec Robin ! Aquila et Lagoon seraient mes demoiselles d’honneur ! Et il y aurait une ambiance magnifique.

Tu vois, je suis quelqu’un de simple non ?

Envie de rajouter quelques choses ? Tu as carte blanche.

L’amour est l’une des choses les plus précieuse au monde. L’amour propre, l’amour que l’on donne, et celui que l’on reçoit. En commençant le drag, je voulais envoyer de l’amour. J’ai été bien surpris quand finalement j’ai été entouré de Gens qui à leur tour m’ont aimé, et qui m’ont fait m’aimer.

Alors aimez. Sans conditions. Sans retenue. Sans peurs.

Merci Medusa ! 

Pour info, si vous souhaitez opter pour de l’audace lors de votre mariage, ou de votre événement, il faut compter entre 100€/h ou 250€ les 3 heures pour une de ces performances 🙂