MBF

#1 Fab Caro & Muriel Palacio

C’est probablement mes grands frères qui m’ont donné le virus de la musique, je devais avoir 4 ou 5 ans. Depuis, il n’a jamais cessé de grandir, à tel point que sans musique, je dépéris. 

Oui mais voilà patatras, depuis mars 2020, plus rien ou presque. Bien sûr il y a bien quelques albums achetés de ci de là, des lives matés sur youtube ou sur twitch… On s’adapte.

 

Pour comprendre ma démarche, il faut savoir que de 1994 à 2006, j’ai été très impliquée dans la scène métal française. Au fil du temps, je suis restée naturellement très proche des musiciens, et aussi de ces personnes que j’appelle « les gens de l’ombre » qui travaillent énormément : labels, salles de concerts, producteurs, entrepreneurs de spectacle, tourneurs …

Aujourd’hui. Après un an. J’avais envie de leur proposer humblement, une zone d’expression. Pourquoi ? Parce que quoiqu’on dise, ils ont une incroyable résilience, une capacité à trouver des ressources inespérées dans cette période tourmentée et anxiogène. Ils sont tout simplement inspirants.

I AM THE VIRUS

Un texte + une illustration 
J’ai demandé à une vingtaine d’acteurs de la scène alternative,  une carte blanche via la rédaction d’un texte sur ce qu’ils vivaient depuis 1 an, ils étaient totalement libres.  Ensuite, un artiste ( photographe, illustrateur, infographiste), a travaillé sur une “image” pour illustrer le propos du texte, avec sa propre sensibilité. 

Voici donc la toute première carte blanche de ce projet I AM THE VIRUS !  Merci infiniment à Muriel et à Fabrice pour leur confiance ! D’ici quelques jours, je posterais une nouvelle participation, et ainsi de suite pendant plusieurs semaines … 

 

I AM THE VIRUS : Zone d’expression pour les acteurs de la scène métal et alternative française par la photographe Miss Buffet Froid. 

 

I AM THE VIRUS #1

Muriel Palacio & Fab Caro

ILLUSTRATION : Fab Caro  – TEXTE :  Muriel Palacio / What The Fest – EX Tenebris LUX

 

On ne peut rien refuser à une nana qui a pour pseudo un film de Bertrand Blier. Et qui a les cheveux bleus. Et qui immortalise dans son œil de photographe des instants suspendus. 

PRESENTATION :
Ici Muriel Palacio, l’éminence rouge de WHAT THE FEST / EX TENEBRIS LUX.  Eduquée chez les bonnes sœurs  à  Cornette,  au conservatoire de piano et à l’art lyrique, j’avais  autant de chance de tomber dans la déferlante punk que de chopper le Covid 19. Et pourtant, début des années 80, je me pris de plein fouet la vague alternative de Montpellier ville rock. De voyages en voyages, de concerts en concerts, glissant inexorablement vers l’indus, metal et les projets chelous, je me mis à entraîner un cercle d’amis dans la création des Folles Soirées. Puis arriva le WHAT THE FEST?! , festival improbable en plein fief taureau-chevaux avec IGORRR, the Young Gods,  Tétines Noires et empreint d’une certaine théâtralité… Résolument tournée vers les arts de rue, je gère également la Cie BRUITQUICOURT.  Dernier né de mon cerveau en fusion, EX TENEBRIS LUX, un festival unique en son genre autour des cultures divergentes en lieux atypiques (Eglises, Friches industrielles, Théâtres, Salles de concert). Je suis fière d’être également présidente de l’excellente école de musique montpelliéraine : Top Espace Musical où je massacre les morceaux de batterie avec mes pieds et mains en mousse avec une synchronisation approximative.

L’APOCALYPSE MOLLE selon St Covid

2020, la  Palme d’Or de l’apocalypse la plus ennuuuuuyeuuuse de l’histoire de l’humanité.  ZERO  pointé, aucun glamour. Bref la pandémie ultra NASE.

(Apparté) : j’ai sciemment choisi de mettre de côté le chaos, la désillusion, la déprime, le temps passé à faire et défaire, l’énergie incommensurable du trou noir qui te happe, le gnagnignani ouin ouin covid, pour ne relater au final que le positif de l’affaire.

1 -Parce que c’est intrinsèquement mon ADN, aller de l’avant.
2- Parce que, dotée d’une grande faculté de résilience et d’une plasticité du cerveau à toute épreuve
3- parce qu’au final, tant que tu rebondis, cette situation est chiante mais tu relativises. L’important, c’est de ne pas perdre l’envie.

Bref,  ce confinement ne partait pas trop mal. C’était la guerre il paraît ! Frissons de l’apocalypse…  Les 17.18.19 mars 2020,  j’étais même vaguement hystérique :   je déguisais mon chien, mon chat, mes toilettes, mes enfants,  mon mari, on buvait trop, on mettait la musique à fond, on dansait, on vomissait. La routine.  Puis patatras, ce fut le vide intersidéral de l’espace, l’univers se dissolvant alors en un néant absolu. Mince, on avait annulé la date LOFOFORA/VERDUN à Victoire qu’on préparait depuis 1000 ans, puis le EX TENEBRIS LUX 2020.  Le NO FUTURE sans effervescence. Pour éviter de sombrer dans un ennui encore plus mortel que ce microbe tout pourri, il a bien fallu remonter à la surface.

Et Halleluyah, Des ténèbres jaillit la LUMIERE ! (EX TENEBRIS LUX pour ceux qui ont fait Latin)

CONCLUSION :   Faut pas s’leurrer, ce Covid m’aura permis de viser la lune,  de me projeter la tête dans les étoiles, de surfer sur de belles constellations et de jeter les jalons de PUTAIN de projets de l’espace :  Venue du Hellfest sur le festival 2021, partenariats avec de nouveaux lieux et artistes , retour du festival en plein air, et CERISE SUR LE COVID, acquisition d’un hameau en ruines au Pic St Loup pour en faire un tiers-lieu artistique ouvert à tous les freaks de la terre. En 2022, Les chevaliers de l’apocalypse métal seront en  route dans l’arrière-pays.

Donc je choisis de te remercier MICROBE. 

MERCI à toi ô COVID19 
Mais maintenant, il faut que tu partes.
J’ai RDV tout bientôt  avec mes frères et sœurs de toutes les chapelles du spectacle VIVANT. Et , puisqu’on organise des concerts en église, voici donc une petite prière à ton intention …

Dear COVID,
Thank you to watch over my brothers and sisters in metal,
Help us burn brightly together for music and enjoy  our final reward : Live concerts.
Please go to hell NOW.
In Dance / Pit / Pogo  / we trust.  
Amen
WTF. 666

——————————————————-
Mail : muriel@whatthefest.com
site web : www.whatthefest.com
Facebook : www.facebook.com/WhatTheFestProd
Instagram : www.instagram.com/what_the_fest

 

UNSPKBLE groupe de post punk

Photos promotionnelles pour leur tournée et nouvel album

La musique c’est ma première passion. Alors quand un groupe de post punk comme Unspkable me contacte pour faire leurs photos promotionnelles pour leur nouvel album et leur tournée, je suis CARRÉMENT enthousiaste ! Ces zicos là sont des artistes passionnants et passionnés et taffer avec eux à été un vrai plaisir.

En quelques semaines et avec deux rendez vous, quelques repérages de lieux, on a pris le temps de discuter avec chaque membre du groupe sur ce qu’ils voulaient, le type d’images qu’ils envisageaient et je leur ai filé un petit coup de main pour trouver un fil conducteur à tout ça.

C’était un vrai chouette challenge en tant que photographe, car ils voulaient reprendre des codes visuels de ce courant musical qu’est le post punk, tout en se les réappropriant à leur sauce.

Et voilà le résultat ! Des photographies qui leur ressemble avec des univers graphiques ou urbex.

Pour les amoureux de post punk, je vous invite à aller jeter une oreille à leur zik ! https://www.facebook.com/unspkble/

Ce site web utilise des cookies pour une meilleure expérience possible sur notre site web.
Décliner
Accepter